Les bols Tibétains fascinent

Les premiers bols chantants ont été produits dans les régions himalayennes à l'Âge du Bronze de la Chine Antique (2500 avant JC à 200 de notre ère) Une nouvelle méthode de relaxation qui se base sur les connaissances ancestrales de la guérison venant de l'Inde, de la Chine, du Tibet, du Bhoutan et du Népal.

Lorsque le bol est frotté, il émet un chant continu d’où son appellation : « bol chantant » par les Occidentaux.

La vibration sonore et riche en harmonique du bol Tibétain peut résonner jusqu’à plus d’une minute. Lorsqu’un bol résonne, il est possible d’entendre plusieurs sons: la note de base et un autre son plus grave, sourd, pulsatile et celui-ci évoque le son sacré du OUM.

Au niveau physique, les vibrations d'un bol chantant entrent en résonance avec la vibration centrale du corps, les os, les fluides corporels et les cellules. Les corps les plus subtils reçoivent aussi ces vibrations et s'influencent les uns les autres. Ces vibrations bénéfiques sont ressenties comme s'écoulant à travers l'ensemble de la personne.

Je fais chanter mes bols soit en les frappant, soit en frottant leurs sommet en un mouvement tournant. L'onde sonore ainsi obtenue est une vibration. Celle-ci va mettre en mouvement et donner de nouvelles informations à l'eau qui compose au moins le 70% de notre organisme, ainsi qu'à nos différents corps énergétiques.

L’utilisation peut conjuguer plusieurs objectifs. Il peut viser par exemple la détente, la régénération, la reconnexion à l'Unité, la dynamisation de la joie de vivre, le centrage ou le traitement d'une douleur physique ou émotionnelle.

Les bols chantants tibétains s'utilisent :

Sur des points précis et les chakras, en balayage dans l'aura, autour du corps et en bain sonore.

 

Voir la liste de prix